Tradition familiale

L’arrière-arrière-grand-père de Reina exportait déjà du thé de Shizuoka à l’extérieur du Japon il y a plus d’un siècle. C’était le premier thé vert Japonais connu dans le monde.

Ensuite son arrière-grand-père a hérité de la plantation à Shizuoka, qu’il a ensuite légué à son grand-père Takejiro, qui a éventuellement épousé sa grand-mère Sonoko, fille d’un propriétaire de magasin de thé à Shinjuku, Tokyo avec lequel il avait travaillé un certain temps.
La grand-mère de Reina voyageait à l’étranger pour animer des cérémonies du thé, et a vu plusieurs photos de sa mère animant des cérémonies du thé lors de ses études aux États-Unis, où ses parents se sont rencontrés.

La famille est très exigeante sur leurs produits et Reina voulait être fiere ambassadrice d’une culture et d’un savoir-faire pluricentenaire. D’ailleurs, le logo d’entreprise représente la crête de la famille Sakao et qui s’appelle “Yokomokkou. Une crête, Mon (紋), est un emblème qui permet d’identifier un individu, une famille, une entreprise ou une institution au Japon. (Les crêtes ont commencé à être utilisées pendant l’ère Edo par les Samouraïs mais dès l’ère Meiji, leur usage a commencé à se démocratiser au Japon, notamment pour les logos des magasins ou brodés sur les kimonos pour identifier le kimono de chacun. )

Que ce soit d’ailleurs à travers le thé ou les accessoires que Reina propose dans la boutique en ligne, ou les services de cérémonie du thé qu’elle offre, elle a toujours hâte et plaisir de voir plus de gens s’intéresser à leur culture d’origine.

Your Cart